1 - 10 résultats affichés sur 155
Affiner par :(rechargement automatique de la page)

Conformément à ses missions, la CNSA finance la recherche sur le handicap et la perte d’autonomie. Elle n’est pas responsable des résultats obtenus par les chercheurs. L’objet de la diffusion de ces résultats est de stimuler le débat et la réflexion.

Publié le :01 mars 2021
Mis à jour le :01 mars 2021

L’hémophilie est actuellement très bien soignée, et la scolarité des enfants en milieu ordinaire ne comporte pas de danger au quotidien. Néanmoins, ces élèves sont davantage en difficulté scolaire que leurs pairs sans qu’aucune raison objective ne puisse expliquer ce fait.

Publié le :07 janvier 2021
Mis à jour le :07 janvier 2021

Dans le cadre de leur projet de recherche consacré à l’admission en établissements médico-sociaux pour personnes en situation de handicap, trois chercheurs interrogent la mise en place des Communautés 360. Ils montrent que les coordinations locales installées de longue date sont un atout pour ces Communautés ; pour autant, ils présentent l’empilement des dispositifs comme un point de vigilance à prendre en considération.

Publié le :01 juillet 2020
Mis à jour le :01 mars 2021

Dans un contexte de vieillissement de la population marqué par une volonté des Français de vieillir à leur domicile, il est important de réfléchir dès à présent à des formes d’habitat alternatives permettant de vivre, et de vieillir, dans un logement s’apparentant le plus possible au domicile ordinaire, loin des codes de l’institution.

Publié le :07 avril 2020
Mis à jour le :04 février 2021

Le développement des pratiques d’éducation thérapeutique s’inscrit dans un mouvement plus large de la société qui prend davantage en compte la parole des patients : ces pratiques ne sont pas sans effet sur la relation de soin entre médecin et malade.

Publié le :01 avril 2020
Mis à jour le :03 novembre 2020

Pourquoi des familles ou des personnes en situation de handicap, qui ont bénéficié d’une notification d’orientation, ne sollicitent-elles pas une admission en établissement ou un accompagnement par un service médico-social ? La finalité de cette recherche est d’identifier les motifs de ce non-recours, de décrire les éventuelles stratégies alternatives des personnes concernées et de leurs proches aidants, et de repérer les besoins non couverts, pour cette population qui échappe largement à l’observation médico-sociale.

Publié le :06 décembre 2019
Mis à jour le :06 décembre 2019

La consolidation du statut de proche aidant rémunéré correspond à un besoin urgent de familles souvent aux prises avec des situations économiques, matérielles, mais aussi statutaires inextricables. Elle nécessite une réflexion collective sur les enjeux normatifs des nouvelles formes de solidarité, d’aide et d’échange au sein des familles, mais aussi sur la reconnaissance du travail d’aide.

Publié le :02 décembre 2019
Mis à jour le :08 janvier 2021

En France, peu nombreux sont les travaux consacrés aux aides techniques par les sciences humaines et sociales : ils montrent l’intérêt de telles aides pour les personnes concernées et portent pour l’essentiel sur l’accès et l’acceptabilité de ces dernières. Pour prolonger ces analyses, les auteurs proposent d’étudier la manière dont les individus adoptent et articulent des aides diverses dans des situations données afin de compenser leur déficience.

Publié le :20 juillet 2019
Mis à jour le :02 avril 2020

Les personnes avec troubles du spectre autistique et déficience intellectuelle (TSA-DI) sont l’objet d’une fragilité et d’un vieillissement précoces qui justifient qu’une politique de prévention précoce des risques soit mise en place.

Publié le :30 juin 2019
Mis à jour le :02 juin 2020

Ce projet avait pour but de comprendre comment se construisent les trajectoires médicales, scolaires, administratives et familiales d’enfants considérés comme « agités ». Ces trajectoires varient en fonction des difficultés spécifiques des enfants, mais aussi des types de prise en charge et des contextes sociaux et familiaux.

Publié le :20 juin 2019
Mis à jour le :20 août 2019

La première partie du rapport s’intéresse à la manière dont le dispositif IME hors les murs travaille les frontières entre les mondes de l’Éducation nationale et du médico-social. La deuxième partie est centrée sur le travail effectué par les professionnels de l’équipe de l’IME hors les murs pour soutenir une inclusion aux dimensions multiples (scolaire, professionnelle, relationnelle et sociale). Enfin, la troisième partie du rapport s’intéresse à l’inclusion scolaire telle qu’elle est vécue par les jeunes.

Retour en haut