Simplification de l’accès aux droits pour les personnes handicapées, réduction des délais de traitement de leurs demandes, harmonisation des règles d’octroi des droits dans tous les départements… Entre 2020 et 2022, toutes les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et les maisons départementales de l’autonomie (MDA) font l’objet d’un vaste chantier d’amélioration et de modernisation, visant à optimiser leur pilotage et leur fonctionnement. Les objectifs ? Améliorer le service public rendu aux personnes handicapées et faire des MDPH et des MDA un lieu de participation active des personnes handicapées à la construction de leur parcours de vie.

Un chantier ambitieux, mais nécessaire, car l’activité des MDPH a progressé de près de 170 % depuis leur ouverture en 2005. Elles traitent aujourd’hui plus de 4,5 millions de demandes annuelles déposées au bénéfice de plus de 1,7 million de personnes.

Ce chantier est mené dans le cadre de l’accord de méthode entre l’État et l’Assemblée des départements de France, signé pendant la Conférence nationale du handicap du 11 février 2020. Il se concrétise par la feuille de route MDPH 2022, structurée autour de 5 grands axes de transformation. 

La CNSA accompagnera les MDPH dans l’atteinte des différents objectifs, notamment grâce au déploiement d’une équipe dédiée qui se déplacera dans une vingtaine de MDPH en difficulté. Les MDPH bénéficieront également d’un budget supplémentaire de 25 millions d’euros en 2021.

Publié le : 27 novembre 2020
Mis à jour le : 27 novembre 2020

Une feuille de route déclinée en 38 projets

Les 38 projets de la feuille de route s’inscrivent dans une dynamique d’amélioration du service rendu aux personnes handicapées et dans une démarche de confiance et de transparence entre toutes les parties prenantes. Ces 38 projets sont structurés autour de 5 grands axes de transformation

La feuille de route MDPH 2022 prévoit la réalisation de 38 projets, dont 8 projets phares, d’ici 2022. Certains de ces projets ont déjà été lancés. La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) accompagnera les maisons départementales pour personnes handicapées (MDPH) et les maisons départementales de l’autonomie (MDA) dans différents projets.

Publié le : 27 novembre 2020
Mis à jour le : 27 novembre 2020

Ce pilotage se base sur 6 actions

Un pilotage de la feuille de route, resserré tant au niveau national que local, a été mis en place. Il permettra de mesurer régulièrement les avancées des projets et aidera à identifier les leviers ou les appuis permettant de lever les points bloquants. 

Publié le : 27 novembre 2020
Mis à jour le : 28 juin 2021

Le baromètre des MDPH (nouvelle fenêtre) répond à un objectif inédit de transparence vis-à-vis des personnes en situation de handicap et de leurs familles.

Le baromètre des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) vise à évaluer certains aspects clés de l’activité des MDPH (volume de demandes, mise en œuvre des « droits à vie », délais de traitement des demandes) et à mesurer la satisfaction des personnes en situation de handicap.  Il a été développé par la Caisse nationale de solidarité (CNSA), en collaboration avec les MDPH. 

Publié le : 27 novembre 2020
Mis à jour le : 27 novembre 2020

Le CNFPT est l’organisme en charge de la formation de l’ensemble des professionnels des MDPH. 

La formation des professionnels des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et des maisons départementales de l’autonomie (MDA) est un des axes d’amélioration identifiés pour réduire les disparités de traitement des demandes entre les départements. L’offre de formation du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) sera entièrement revue pour s’adapter aux missions de la MDPH et aux priorités nationales, et pour mieux s’articuler avec les sessions de sensibilisation assurées par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). La nouvelle offre de formation devra satisfaire les attentes et besoins des directeurs, des cadres et des professionnels des MDPH. 

Retour en haut