Les EHPAD et leurs résidents au cœur de leur quartier grâce à 25 tiers-lieux

Publié le : 21 janvier 2022-Mis à jour le : 21 janvier 2022

En déplacement à Harnes, la ministre chargée de l’Autonomie Brigitte Bourguignon a annoncé les résultats de l’appel à projets « Un tiers-lieu dans mon EHPAD », lancé par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie en partenariat avec France tiers-lieux. Jardins partagés, cafés associatifs ouverts sur le quartier, espaces culturels partagés… 25 tiers-lieux seront financés à hauteur de 3 millions d’euros, grâce au plan d’aide à l’investissement prévu par le Ségur de la Santé visant notamment à transformer les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

 

Pour Brigitte Bourguignon « Je suis convaincue qu’il est indispensable de développer des tiers-lieux dans les EHPAD, car ils participent pleinement à ouvrir davantage ces établissements sur la vie sociale de leur territoire et à renforcer les solidarités entre générations. C’est pourquoi j’ai souhaité que l’État investisse des crédits spécifiques pour financer ce type de projets innovants. »

Un tiers-lieu dans un EHPAD, dans quel but ?

L’appel à projets « Un tiers-lieu dans mon EHPAD » encourage des initiatives visant à ouvrir les EHPAD sur leur quartier, au travers de lieux co-construits avec les habitants, les voisins, et les acteurs de la vie sociale locale. 

L’appel à projets s’inscrit dans un objectif global de transformation de l’offre d’EHPAD permettant de concilier tout à la fois soin, sécurité et pleine citoyenneté des plus âgés.   

De nombreux projets déposés sur le territoire

Malgré le calendrier serré de l’appel à projets et la persistance de tensions dans les EHPAD associés à la crise sanitaire, les gestionnaires d’établissement ont montré un fort engouement pour la proposition d’ouverture sur la cité et de renforcement du lien social puisque 363 projets ont été déposés sur tout le territoire, tant en métropole qu’en Outre-mer. 

Carte de France présentant le nombre de projet déposés par région. Entre 2 et 20 projets déposés : Ile-de-France, Centre-Val de Loire, Bourgogne-Franche-Comté, Provence Alpes Cotes d'Azur, Corse, Guyane, Martinique, Guadeloupe, La Réunion. Entre 21 et 30 projets déposés : Normandie, Pays de la Loire, Occitanie. Entre 31 et 40 projets déposés : Bretagne, Hauts-de-France. + de 40 projets déposés : Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est

Les projets issus de la présélection par les agences régionales de santé ont été étudiés par un jury organisé par le Laboratoire des solutions de demain, selon plusieurs critères d’originalité, durabilité, cohérence, partenariat…

Co-construction et ancrage local : les maîtres-mots des 25 tiers-lieux financés

Le jury final s’est attaché à sélectionner des projets dotés d’un fort ancrage territorial. Tous les projets de tiers-lieux financés intègrent dans la conception et l’animation du lieu des partenaires locaux - acteurs associatifs, publics ou privés, collectivités - pour proposer à tous des activités culturelles, culinaires, artistiques, solidaires ou encore écologiques. L’EHPAD devient alors un pôle attractif où les dynamiques locales s’expriment et se rencontrent, permettant aux résidents d’être au cœur des échanges du territoire. 

Les projets retenus impliquent pleinement les résidents dans l’esprit du tiers-lieu. Certains mettent en avant leur rôle de transmission de l’histoire et de la culture locale ; dans d’autres ils sont de véritables parties prenantes des activités et de la programmation, renforçant ainsi le pouvoir d'agir des personnes âgées d'une part et la valorisation des savoirs expérientiels d'autre part.

Grâce aux crédits du Ségur de la santé et aux orientations souhaitées par Brigitte Bourguignon, ce sont 25 projets dont 13 aménagements extérieurs, 6 cafés solidaires et de nombreuses initiatives originales et collaboratives proposant des activités basées sur le lien, l’échange et le faire ensemble, qui sont financés à hauteur de 3 millions d’euros sur l’année 2022. Consultez un résumé des projets en annexe.

Les tiers-lieux sont une opportunité pour les EHPAD de s’ouvrir. La CNSA, le Laboratoire des solutions de demain et les ARS continueront à les promouvoir en 2022.

Les membres du jury final

Co-présidé par Alain Franco, gériatre et membre du Laboratoire des solutions de demain, et par Marie-Laure Cuvelier, secrétaire générale de France tiers lieux, le jury de l’appel à projets se composait de neuf membres du Laboratoire des solutions de demain et de neuf personnalités qualifiées et partenaires institutionnels de la CNSA (deux conseils départementaux, Caisse des Dépôts, France Tiers-Lieux, Agence nationale de la cohésion des territoires, …).

Découvrez les résumés des projets financés dans le communiqué de presse.

Articles sur le même thème

Retour en haut